Les Jeudis d’Orsay : « S’orienter dans la clinique : études de cas » : Inventions sous transfert. 03-10-2019

 

Association La Cause Freudienne Ile-de-France

Les Jeudis d’Orsay : « S’orienter dans la clinique : études de cas »

Animés par Pierre-Ludovic Lavoine et Camilo Ramírez

Année 2019-2020 : Inventions Sous Transfert

03 octobre 2019

 

Pour cette deuxième année du séminaire, nous poursuivrons, au Campus d’Orsay, l’étude de cas pouvant nous enseigner sur les ressorts et usages du transfert dans nos pratiques cliniques orientées par la psychanalyse. Il s’agira de déplier le fil qui s’est dégagé l’année dernière : celui des inventions forgées par les patients lorsqu’ils peuvent s’appuyer sur un lien transférentiel incarné.

L’invention met en avant la part active du sujet dans la construction d’un nouveau mode de fonctionnement de son économie psychique, l’amenant à se débrouiller autrement avec ce qui l’encombre dans l’existence. Cela suppose que l’analyste puisse se réinventer en ajustant sa position à la singularité du sujet qui lui parle : par sa présence alerte, sachant surprendre la répétition par son acte, ou veillant à ce que des éléments épars, voire fragiles, de la subjectivité du patient, s’accommodent autrement pour mieux tenir ensemble.

Le déroulement des soirées reste le même : une courte introduction théorique, suivie de la présentation détaillée d’un cas, sa discussion, et un échange nourri avec les participants.

En ce qui concerne les introductions conceptuelles, les premières séances seront consacrées à finir le commentaire de la première partie du Séminaire Le Transfert de Jacques Lacan. Nous aborderons par la suite les développements sur le transfert qu’il effectue dans le Séminaire Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse où il le distingue de la répétition. Lacan établit pour nous les liens du transfert avec les mouvements d’ouverture et de fermeture de l’inconscient mais aussi avec la pulsion. Dès lors, il le définit comme mise en acte de la réalité sexuelle et de l’inconscient, formalisant sa structure comme sujet-supposé- savoir.

Fort de son orientation lacanienne le transfert n’est plus synonyme de répétition mais d’invention.

 

Dates : 3 octobre, 21 novembre, 5 décembre, 9 janvier, 6 février, 5 mars, 2 avril, 7 mai et 4 juin.

RENSEIGNEMENTS

Campus de l’Université de Paris-Sud 20h30-22h
Bâtiment 450
Salle 427

91400 Orsay

Related posts

Le Théâtre de l’Aquarium et l’ACF IDF présentent "Voyage, Voyage" de Anne-Lise Heimburger. 21 janvier à 21h. Avec Anaëlle Lebovits-Quenehen,

  Voyage, Voyage de Anne-Lise Heimburger d’après Le Voyage de Baudelaire et le Concerto pour piano n°5 de Beethoven mardi 21 janvier à 21h La représentation sera suivie d’une discussion avec notre invitée : Anaëlle Lebovits-Quenehen, Psychanalyste Membre de l’ECF et de...

REPORTEE AU 09-01-20 : LES JEUDIS D’ORSAY. 19-12-2019 : « S’ORIENTER DANS LA CLINIQUE : ÉTUDES DE CAS » : INVENTIONS SOUS TRANSFERT

    SOIREE  REPORTEE AU JEUDI 09 JANVIER 2020   L’Association de La Cause Freudienne Ile-de-France vous invite au deuxième Rendez-vous de l’année des Jeudis d’Orsay  « S’orienter dans la clinique : études de cas » Animés par Pierre-Ludovic Lavoine et Camilo...

L’ACF IdF et le cartel « Figures de l’étranger », invitent Christophe Deltombe, pour la soirée : « Le réel de l’accueil des migrants : comment traiter l’impossible sélection ? » 15 janvier 2020 à 20H30 à la Cité Internationale Universitaire

  « Le réel de l’accueil des migrants : comment traiter l’impossible sélection ? » Soirée du 15 janvier 2020 Avec Christophe Deltombe, avocat, président de la Cimade depuis juin 2018, ancien président d’Emmaüs France et Guy Briole, psychiatre, psychanalyste, membre de...