La deuxième CONVERSATION CLINIQUE du Centre Hospitalier les Murets TRAUMATISME EN PSYCHIATRIE ? avec Sonia Chiriaco, Pierre L. Lavoine et Esthela Solano

 

 

 

La deuxième conversation Clinique de l’hôpital des murets en partenariat avec l’ACF Ile de France et la section clinique de Paris 8 invite Sonia Chiriaco pour un débat clinique sur le thème du traumatisme. Cette après-midi d’étude fera la part belle à la clinique.

Si le trauma peut se définir comme irruption d’un réel dans la vie du sujet, qu’en est-il pour les sujets psychotiques aux prises avec un réel omniprésent ? Comment chacun fait-il face à l’effraction ? Nous verrons que le signifiant trauma résonne pour chaque sujet de manière singulière.

La première partie de l‘après-midi sera consacrée aux questions posées à l’auteur élaborées lors du séminaire clinique du 3ème secteur sur son ouvrage « le désir foudroyé sortir du traumatisme par la psychanalyse ». La seconde partie viendra témoigner de cas issus de la présentation de malades du 2ème secteur commentés par les enseignants Esthela Solano et Pierre-Ludovic Lavoine.

 

Renseignements

Entrée libre

Mardi 26 juin 2018 de 14h à 17h
Salle Verlaine du Centre Hospitalier les Murets

Inscription : outrebon.m@ch-les-murets.fr

Related posts

Débat avec Juan Pablo LUCCHELLI le 3 Juillet 2018 à Beaumont Sur Oise

  Animé par Véronique OUTREBON et Fabien GALZIN Membres de l'ACF-IDF 3 juillet à 20H     Rencontre avec JUAN PABLO LUCCHELLI où nous allons discuter de son dernier ouvrage préfacé par le Professeur MALEVAL et postface par le Docteur Ariane GIACOBINO, médecin généticienne...

Rencontre avec Jacques Borie. Mardi 19 Juin à Montfermeil

    Rencontre et conversation clinique dans le cadre de l'ALPLA (Atelier de lecture de psychanalyse lacanienne appliquée)   MARDI 19 JUIN de 14h00 à 16h30 CMP DU 15è SECTEUR DE VILLE-EVRARD 61 RUE DU GÉNÉRAL...

Numéro spécial de Cartello, à lire absolument

    Le cartel, encore !  par Virginie Leblanc         Lire de la psychanalyse en cartel… aujourd’hui, en 2018, alors qu’on pourrait tranquillement naviguer sur la toile, confortablement lové dans le ronron de l’ordinateur comme de notre auto-érotisme...