Journée du département de psychanalyse « Identité et trauma » Lundi 9 janvier, 9h30-17h30

Identité et trauma

Invités :
F. Ansermet • G. Briole • M. – H. Brousse •
D. Cremniter • E. Laurent • R. Rechtman • J. Rogozinski

La psychanalyse n’aborde pas la question de l’identité comme un idéal, comme une norme, ou comme un moyen de savoir qui on est. Jacques-Alain Miller dénonçait en ce sens un symptôme de notre époque, celui du « culte de l’identité de soi à soi1 ». Du point de vue de l’inconscient, ce qui prime est le rapport à l’Autre et non pas le rapport à soi. Jacques Lacan en 1946 allait jusqu’à penser la folie comme un risque qui « se mesure à l’attrait même des identifications où l’homme engage sa vérité et son être2 ». Parlant d’identifications et non d’identité, il mettait en avant le choix du sujet dans son rapport à ce qu’il croit être. Ainsi l’identité du sujet en psychanalyse, si elle a une signification, n’est rien d’autre qu’une question sur l’être. Néanmoins, en un autre sens, il est question d’identité en psychanalyse. Car l’identité est aussi ce qui se répète à l’identique, soit ce qui revient toujours à la même place. La rencontre traumatique a donc à voir avec l’identité, au sens où ce qui fait trauma pour un sujet est de l’ordre d’une trace à l’origine d’une répétition pulsionnelle. Interroger « l’identité et le trauma », c’est donc tenter de penser l’événement traumatique comme ce qui laisse une trace ineffaçable et « inassimilable3 ». Cette journée d’échange entre anthropologues, philosophes et psychanalystes, sera consacrée à rendre compte des identifications et de l’identité, à partir de l’expérience traumatique singulière des sujets.

Comité scientifique coordonné par Clotilde Leguil : Damien Guyonnet, Deborah Gutermann-Jacquet, France Jaigu, Carolina Koretzky.

1 Miller J.-A., Le Point, « Les prophéties de Lacan », 18/08/2011.
2 Lacan J., « Propos sur la causalité psychique », Ecrits, Champ freudien, Seuil, 1995, p. 176.
3 Lacan J., Le Séminaire, livre XI, Les Quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Champ freudien, Points Seuil,
1973, p. 65. bouvier

Programme 

09h30 Accueil
10h00 Ouverture Gérard Miller – Clotilde Leguil
10h15 Première table
François Ansermet « Chronique d’un traumatisme annoncé »
Guy Briole « L’autre en moi, une insistance du réel »
Président : Fabienne Hulak
Discutants : Carolina Koretzky et Camilo Ramirez
11h30 Deuxième table
Jacob Rogozinski « Transfert charnel et trauma : une approche phénoménologique »
Marie-Hélène Brousse  « L’identité et la marque »
Président : Clotilde Leguil
Discutants : Damien Guyonnet et Deborah Gutermann-Jacquet
13h00 Déjeuner
APRÈS-MIDI
14h30 Première table
Richard Rechtman « Être victime, identité ou militance ? »
Didier Cremniter « Perte d’identité et intervention immédiate »
Président : François Leguil
Discutants : Caroline Doucet et France Jaigu
16h 00 Deuxième table
Eric Laurent « Le trauma de la fin de la politique des identités »
Président : Sophie Marret-Maleval
Discutants : Fabian Fajnwaks et Christiane Alberti
17h30 Fin de journée

 

Université Paris 8

Amphi X

2 rue de la liberté 93  st Denis

métro ligne 13 st Denis Université

Related posts

Nouveau : Les jeudis d'Orsay de l'ACF-IdF, animés par Pierre-Ludovic Lavoine et Camilo Ramirez. Le 6 décembre 2018. Séminaire ouvert sans inscription préalable.

           

L'Envers de Paris et L'ACF-IdF vous invitent à la 2ème Conversation sur la psychiatrie aujourd’hui et demain. 28 novembre à 20h

Les lieux de soins de la psychiatrie : rupture et continuité Le secteur psychiatrique, tel qu’il a été voulu dès 1960, reste à ce jour l’échelle d’organisation la plus importante des lieux de soins en santé mentale, et la psychanalyse y a régné longtemps comme référence...

Soirée Cinéma-psychanalyse de l’ACF Ile-de-France le 13 novembre à 20h autour du film PHANTOM THREAD

  Le cartel cinéma-psychanalyse de l’ACF Ile-de-France Anime une soirée débat au cinéma de l’Espace Jacques Tati de la ville d’Orsay Dans le cadre des 48èmes Journées de l’Ecole de la Cause freudienne     «Comment l’amour et le désir peuvent-ils perdurer dans le mariage ?...