Débat Café Psychanalyse du 23/11/2018 au Théâtre Châtillon « Hamlet, la question du désir ». Avec Pascal PERNOT

 

L’Association de la Cause Freudienne-Île de France et le Théâtre de Châtillon vous invitent le vendredi 23 novembre 2018 à partir de 20h30 à venir assister à la représentation de Hamlet de William Shakespeare adapté et mis en scène par Jérémie Le Louët et interprété par la Compagnie des Dramaticules puis de participer au débat Café Psychanalyse qui lui fera suite sur le thème « Hamlet, la question du désir » en présence de Jérémie Le Louët, des comédiens, de Christian Lalos (Directeur du Théâtre de Châtillon) et de Pascal Pernot, notre invité pour la soirée.

Si Hamlet est la pièce des pièces, la classique des classiques, Jérémie Le Louët va pour sûr nous en donner une version revisitée par la place qu’occupe la jeunesse d’aujourd’hui dans cet héritage shakespearien.

Le livret de la saison 2018-2019 du Théâtre de Châtillon nous précise « Il y a dans la jeunesse actuelle, comme chez Hamlet, la nostalgie d’une époque non vécue. Comment agir ? Faut-il tout liquider, tout vénérer ou rester à attendre sur le bord du chemin dans l’apathie la plus totale ?» Il y a déjà là matière à débattre.

Le livret poursuit sur la mise en scène qui fait le pari de revisiter le texte de Shakespeare : «Entre Shakespeare et écriture collective, entre répertoire et création, ces retrouvailles avec les Dramaticules se font l’écho de ces interrogations avec, en toile de fond, un beau désordre bien calculé lors d’une fête macabre menée tambour battant. Dispositif vidéo multicam ostensible, costumes anachroniques et délibérément théâtraux, armures, revolvers, faux sang, machines à fumée…Tout l’arsenal du faux pour faire plus vrai ».

Nos amis châtillonnais et ceux de l’ACF-IdF ont déjà eu l’occasion de débattre avec Jérémie Le Louët et sa troupe suite aux interprétations magistrales et innovantes du Horla de Maupassant, d’Ubu Roi d’Alfred Jarry et du Don Quichotte de Cervantès. L’interprétation d’Hamlet à laquelle nous assisterons et débattrons sera l’occasion de vérifier la modernité de Jérémie Le Louët dans son maniement des textes classiques à l’aune de ce qu’en disait Gustave Moreau « Être moderne (…), cela s’agit de coordonner tout ce que les âges précédents nous ont apporté, pour faire voir comment notre siècle a accepté cet héritage et comment il en use ». Formulation qui pourrait passer pour lacanienne.

Le débat sera animé par l’Atelier Café Psychanalyse de l’ACF-IdF.

 

Réservation:

Billetterie du Théâtre de Châtillon par téléphone au 0155480690 ou par mail billetterie@theatreachatillon.com

Une restauration est possible sur place.

Related posts

Nouveau : Les jeudis d'Orsay de l'ACF-IdF, animés par Pierre-Ludovic Lavoine et Camilo Ramirez. Le 6 décembre 2018. Séminaire ouvert sans inscription préalable.

           

L'Envers de Paris et L'ACF-IdF vous invitent à la 2ème Conversation sur la psychiatrie aujourd’hui et demain. 28 novembre à 20h

Les lieux de soins de la psychiatrie : rupture et continuité Le secteur psychiatrique, tel qu’il a été voulu dès 1960, reste à ce jour l’échelle d’organisation la plus importante des lieux de soins en santé mentale, et la psychanalyse y a régné longtemps comme référence...

Soirée Cinéma-psychanalyse de l’ACF Ile-de-France le 13 novembre à 20h autour du film PHANTOM THREAD

  Le cartel cinéma-psychanalyse de l’ACF Ile-de-France Anime une soirée débat au cinéma de l’Espace Jacques Tati de la ville d’Orsay Dans le cadre des 48èmes Journées de l’Ecole de la Cause freudienne     «Comment l’amour et le désir peuvent-ils perdurer dans le mariage ?...