Café Psychanalyse Vendredi 13 mai à 20h30 autour de « Discours à la Nation » au théâtre Châtillon suivi d’un débat avec François Leguil et François Regnault, Membres de l’ECF

Argument débat Café Psychanalyse du 13 mai 2016

Après la représentation du Discours à la nation d’Ascanio Celestini mis en scène et interprété par David Murgia qui se tiendra au Théâtre de Châtillon le vendredi 13 mai 2016 à 20h30, clinic l’Association de la Cause freudienne Île de France propose un débat Café Psychanalyse sur le thème « Discours et politique » en présence de David Murgia et de Christian Lalos (Directeur du Théâtre de Châtillon) avec pour invités François Leguil et François Regnault tous les deux membres de l’Ecole de la Cause freudienne.

Le texte d’Ascanio Celestini[1] se présente comme une satire parfois assez corrosive des discours censés s’adresser à la nation. Il est composé d’une multitude de petits textes en apparence hétéroclites mais qui s’emboîtent les uns aux autres à la manière des pièces d’un puzzle révélant son unité au fur et à mesure de l’avancée de la composition. L’unité étant un regard parfois ironique, salve parfois cynique, pills parfois fantaisiste et comique porté sur l’état du malaise de la civilisation aujourd’hui et sur l’état du politique.

David Murgia, en ayant sélectionné quelques textes dans la profusion du texte celestinien, nous propose donc sa propre version du puzzle à découvrir. Son interprétation sera l’occasion d’interroger si les discours politiques aujourd’hui, à l’heure de « l’inexistence de l’Autre » et du déclin du père, s’inscrivent toujours dans la logique du discours du Maître ou s’ils s’inscrivent désormais dans la logique d’un autre discours (celui de l’hystérique par exemple) dont l’efficace serait à démontrer.

Le débat sera aussi l’occasion d’interroger la défection galopante des citoyens à l’encontre de la politique et de ses discours et l’apparition de nouvelles formes de rassemblement comme le mouvement des Indignés ou celui qui occupe la place de la République nuit après nuit depuis la fin du mois de mars. Le Maître et son partenaire n’ont-ils que changé de costume ?

Je vous invite à venir nombreux assister à ce débat qui s’annonce vif.

José Rambeau (responsable des Cafés Psychanalyse de l’ACF-IdF)

 

[1] Celestini.A, Discours à la nation, Editions Noir sur Blanc, 2014.

Related posts

Débat au Nouveau Théâtre de Montreuil avec Bénédicte Jullien le 08-02-19 à 20H

  L'ACF-IDF et Le Nouveau Théâtre de Montreuil ont le plaisir de vous inviter au prochain débat autour de la pièce   Cléopâtre in Love Mise en scène de Christophe Fiat avec la comédienne Judith Henry. La solitude d'une femme au...

3ème Conversation le 14-02-19 à 20H. "Psychiatrie et justice, à la lumière de la psychanalyse"

     

Les Jeudis d'Orsay de l'ACF-IdF. Le 10 Janvier 2019 à 20h30, avec Pierre-Ludovic Lavoine et Camilo Ramirez