Café psychanalyse samedi 28 avril au théâtre de Châtillon « Richard II »

Argument

par José Rambeau

Au cœur des tourmentes et de la décadence qui agitent actuellement le monde politique, l’Atelier Café Psychanalyse de l’Association de la Cause Freudienne Île de France vous invite à venir participer au débat Café Psychanalyse sur le thème « Figures du pouvoir » qui se tiendra au Théâtre de Châtillon le vendredi 28 avril 2017 à partir de 20h30 et qui fera suite à la représentation de la pièce de William Shakespeare Richard II mise en scène par Guillaume Séverac-Schmitz et interprétée par le Collectif Eudaimonia.

Le débat sera animé par l’équipe de l’Atelier Café Psychanalyse en présence du metteur en scène, du directeur du Théâtre de Châtillon et des comédiens.

La tragédie de ce roi aquitain explorée par Shakespeare et paradigmatique du vacillement du monde féodal présente quelques affinités avec les trahisons, les mutations du pouvoir politique et les transformations des discours politiques auxquelles nous assistons aujourd’hui en ces temps d’élections.

Dans son avant-propos à la nouvelle traduction de Richard II qu’il a faite, Frédéric Boyer[1] nous précise que « Shakespeare raconte au théâtre comment la passion du pouvoir outrepasse les frontières théologiques du monde ancien et provoque un bouleversement des êtres. La souveraineté n’est plus une force extérieure, elle campe en nous, dans notre chair, comme un otage menaçant. (…) Le pouvoir nous divise, nous profane, nous rend à la fois plus humains et  plus fous » et que « Le sujet contemporain de la pièce est cette crise de l’exercice du pouvoir, et cette crise du politique dans laquelle la souveraineté du pouvoir et du royaume est à l’abandon, et la proie des désirs individuels ». Il note qu’on « ne tient plus en place dans un monde gouverné par la rupture du droit » et « Plus le pouvoir se fonde sur la peur du désordre, sur la domination des corps et des pulsions, plus ce pouvoir est susceptible de créer davantage de désordre, davantage de folie pulsionnelle », la tragédie nous rappelle « qu’il existe en chaque salaud un homme seul qui se sait « traître comme tous les autres », selon les propres mots de Richard dans la pièce ».

 

Réservez au plus vite vos places auprès du Théâtre de Châtillon au 01 55 48 06 90 ou par mail à billetterie@theatreachatillon.com

 

[1] Shakespeare.W, Tragédie du roi Richard II, Nouvelle traduction par Frédéric Boyer, Editions P.O.L, 2010, pages 9-38.

Related posts

2ème journée d'étude FIPA: Paradoxes de la demande. 17 mars 2018

    La FIPA est un essaim d’institutions composé aujourd’hui de seize Centres Psychanalytiques de Consultation et de Traitement (CPCT) et de dix-sept initiatives spontanées inspirées par les CPCT sans en être. Disparates dans leur fonctionnement, ces institutions ont une référence...

Journée d'étude du CERA "Autisme et Parentalité". Le 10 mars 2018. Maison de la chimie. 9H30 - 18H

  S'INSCRIRE EN LIGNE   Journée d’Étude du CERA (Centre d’Étude et de Recherche sur l’Autisme) Autisme et parentalité samedi 10 mars 2018 Maison de la Chimie 28 rue St Dominique, 75007 Paris 9h30 –...

Théâtre et psychanalyse 26 janvier 2018 à Montreuil

LE NOUVEAU THÉÂTRE DE MONTREUIL ET L’ASSOCIATION DE LA CAUSE FREUDIENNE ÎLE-DE-FRANCE PRÉSENTENT DANS LA PEAU DE DON QUICHOTTE La Cordonnerie / Création   Un spectacle de Métilde Weyergans et Samuel Hercule d’après l’œuvre de Cervantès Discussion...