Café psychanalyse le 14 octobre – Soirée débat avec E. Solano et Ph. de Georges « Mères douloureuses »

Argument du débat Café Psychanalyse du 14 octobre 2015

à 20h30  au Théâtre de Châtillon

« Mères douloureuses »

Au diktat judéo-chrétien « tu enfanteras dans la douleur » qui régna sur le monde occidental pendant des siècles, les progrès de la médecine et des biotechnologies lui opposeront l’impératif séduisant du « tu peux accoucher sans douleur » adressée aux femmes du 20ème siècle.

L’évacuation de la douleur des salles de travail a-t-elle entamé pour autant la mythique figure de la mater dolorosa ? Il semble que non ! Les femmes du 21ème siècle déjà mères ou en passe de le devenir ne sont toujours pas sans tourments quand elles sont confrontées à la présence de l’enfant à venir ou déjà là dans leur univers.

Ces tourments, deux psychanalystes et auteurs (Philippe de Georges[1] et Esthela Solano-Suárez[2]) nous les illustreront au cours du débat par leurs approches et témoignages cliniques de la question.

Pour Philippe De Georges, à partir de trois cures de femmes analysantes aux intitulés énigmatiques, « La mendiante et le grain de blé » pour l’une, « La fiancée du pharaon » pour l’autre et « Lilith et la Joconde » pour la troisième et qui conduisent à deux questions : « Comment vivre autrement que dans la douleur d’exister ? » et « Comment acquérir ce plus de vie que nous appelons désir ? ».

Esthela Solano-Suárez, de son côté, aborde la question de la maternité douloureuse sous les traits de la « Maternité blues », du baby blues voire du burn-out et illustre que la tâche de l’analyste consiste à bien dire le tourment des femmes mettant au monde un enfant et qui peuvent voir en lui un persécuteur ou un regard accusateur sous couvert que le rapport « naturel » à l’enfant ne peut s’écrire pour les êtres parlants.

Je vous invite à venir très nombreux pour participer à ce débat d’actualité de l’ACF-Île de France avec les deux auteurs.

José Rambeau (responsable des Cafés Psychanalyse)

[1] De Georges.P, Mères douloureuses – L’enfant cristallise leurs tourments, Éditions Navarin, 2014, Prix Œdipe des libraires 2015.

[2] Solano-Suárez.E, « Maternité blues » in Être mère – Des femmes psychanalystes parlent de la maternité, Éditions Navarin, 2014.

 

Accès au théâtre : 3 rue de Sadi Carnot, 92320 Châtillon
Métro ligne 13 terminus Châtillon-Montrouge.
Tram T6 : arrêt André Malraux, puis 5mn à pied.
Bus : du métro Châtillon-Montrouge, bus 388 arrêt Mairie de Châtillon,
ou les bus 194/195/295 arrêt Jean-Pierre Timbaud ou 194/195 arrêt D’Estienne d’Orves-Division Leclerc.
Renseignements : José Rambeau 01 46 65 56 94 ou rambeauj@club-internet.fr.
Site du Théâtre à visiter : www.theatreachatillon.com.

 

Tarif : 5 €, boisson comprise – Restauration possible sur place
Réservation recommandée : 01 55 48 06 90 – billetterie@theatreachatillon.com

Related posts

13 Octobre. Après-midi "Montaigne sur le divan ?" au Théâtre de Châtillon

    Informations pratiques Théâtre de Châtillon, 3 Rue Sadi Carnot, Châtillon, 01 55 48 06 90 Participation aux frais : 10 euros, 5 euros pour les étudiants et chômeurs Contact : Laurent Hutinet, 06 98 51 83 00, laurenthutinet@yahoo.fr

Première soirée de l'Atelier Clinique 93. " Ce que parler veut dire..." 18 octobre 2018 de 20h00 Noisy-Le-Sec.

L'IME Henri Wallon en partenariat avec  l'ACF-IdF ont le plaisir de vous présenter l'ATELIER CLINIQUE 93   L'Atelier Clinique 93 est dédié à la réflexion théorico-pratique pour tous les professionnels ( éducateurs, psychologues, orthophonistes...

Soirée cinéma-psychanalyse le 11 octobre animée par Fabian Fajnwaks

Sur le film: GIRL de Lukas Dhont, Caméra d’or et prix d’interprétation à Cannes En avant-première le jeudi 11 octobre 2018 à 20h Renseignements : Cinéma & Salle Jacques Tati ​ Allée de la Bouvêche – 91400 Orsay 01 69 82 97 86