Café psychanalyse le 14 janvier 2019. Des couteaux dans les poules.

 

Argument débat Café Psychanalyse du 14/01/2019

L’Association de la Cause Freudienne-Île de France et le Théâtre de Châtillon vous invitent le lundi 14 Janvier 2019 à partir de 20h30 à venir assister à la représentation de la célèbre pièce Des couteaux dans les poules écrite par David Harrower, mise en scène par Gilles Bouillon et interprétée par la Compagnie Gilles Bouillon puis de participer au débat Café Psychanalyse qui lui fera suite sur le thème « Le pouvoir des mots » en présence de Gilles Bouillon, des comédiens, de Christian Lalos (Directeur du Théâtre de Châtillon) et de Christiane Page notre invitée pour la soirée, professeur des Universités en théories théâtrales à Rennes 2.

Des couteaux dans les poules est présenté dans le programme du Théâtre de Châtillon comme « un drame à trois personnages, élémentaire, intense, étrange, archaïque, elliptique. Un texte puissant qui esquisse au scalpel lexical la métamorphose d’une femme qui, face à deux hommes, passe de l’obscurantisme à la lumière par la connaissance des mots et du moi ».

La préface du texte d’Harrower édité par les Éditions de L’Arche précise que l’histoire « se déroule dans la campagne écossaise, dans un milieu rural où règnent, semble-t-il, les us et coutumes d’un autre temps. Une jeune femme auprès d’un mari dur et terrien. En face d’eux, Gilbert, le meunier. Un triangle qui se détache du reste du village. Ne sachant ni lire ni écrire la jeune femme cherche à dire, à mettre en mots  le monde qui l’entoure. Harrower retrace cet acte, l’acquisition du langage, cette fonction d’expression de la pensée et de communication entre les hommes. Ce qui est vrai est cru : l’adultère et le crime seront commis, liés l’un à l’autre, et seules la parole et l’écriture seront capables d’en prendre conscience ».

L’histoire en elle-même est intemporelle, elle peut se situer tout aussi bien au Moyen-âge qu’au cœur du 21ième siècle dans la mesure où elle met en scène le toujours actuel chemin laborieux et parsemé d’embûches qu’une femme doit parcourir pour atteindre à son émancipation et son accès au savoir.  L’écriture peut être ressentie comme lacanienne et le débat ne manquera pas d’interroger la condition féminine au cours des âges mais aussi la place du regard comme ouverture au savoir, le bâillonnement des femmes pour les tenir à distance du savoir sous couvert des superstitions et du Mal attaché à la lecture et l’écriture, mais aussi le fossé qui sépare le travailleur « terrien » (le laboureur) et l’érudit qui prend le temps de penser (le meunier) et qui cependant les réunit ou plutôt les noue impérativement.

Le débat sera animé par l’Atelier Café Psychanalyse de l’ACF-IdF.

 

Réservation recommandée auprès de la billetterie du Théâtre de Châtillon par téléphone au 0155480690 ou par mail billetterie@theatreachatillon.com

Une restauration est possible sur place.

 

Related posts

Le cartel cinéma-psychanalyse vous invite à une soirée-débat autour du film MATTHIAS ET MAXIME De Xavier Dolan au cinéma Jacques Tati à Orsay. 07-11-2019 à 19h45

Le cartel cinéma-psychanalyse de l'ACF Ile-de-France présente MATTHIAS ET MAXIME De Xavier Dolan Le jeudi 7 novembre à 19h45  avec Carolina KORETZKY Psychanalyste, membre de l'Ecole de la Cause Freudienne   au cinéma Jacques Tati à Orsay A l’aube de la vie adulte...

Café psychanalyse : « Les règles du Savoir-Vivre dans la société moderne » de Jean-Luc Lagarce au Théâtre Hébertot. 21 octobre 2019 à 21h

  L’Atelier Café Psychanalyse de l’ACF-IdF vous invite ...   ...Le lundi 21 octobre 2019 à 21h à assister à la représentation de la pièce de Jean-Luc Lagarce « Les règles du Savoir-Vivre dans la société moderne » mise en scène par Sophie Paul Mortimer, Roger-Daniel Bensky et...

Soirée de rentrée des cartels. Organisée par l'Envers de Paris et l'ACF-IdF. 15 Octobre 2019 à 21H

  Lectures du feminin Pas-Toute dans le savoir   Discussion animée par Marie-Hélène BROUSSE, Psychanalyste, membre de l'Ecole de la Cause Freudienne et de l'AMP   Interventions de Soledad PEÑAFIEL, Maria NOVAES et Andrea CASTILLO     Lors de la prochaine...